Offres technologiques du CNRS

Retourner à la liste

Metal-Organic Frameworks (MOFs) patent landscape – 2015/07

FIST SA, filiale du CNRS et de Bpifrance, a développé une grande expertise dans la thématique des Metal-Organic Frameworks (MOF), notamment en raison de la gestion du portefeuille du CNRS dans ce domaine. En effet, ces matériaux ayant des propriétés physico-chimiques hors du commun ne constituent plus seulement une thématique de recherche académique mais présentent désormais des applications industrielles concrètes. Cette observation explique l'intérêt croissant manifesté par la communauté académique mais surtout industrielle. Depuis le brevet clé d’Omar Yaghi en 1995, la propriété intellectuelle est devenue de plus en plus complexe et il est indispensable d’en connaître les enjeux stratégiques. C’est pourquoi ce panorama concurrentiel se focalise sur l’ensemble des familles de brevets déposées depuis 1990 étant rattachées à la thématique.

Afin de faciliter la compréhension de cet environnement technologique très dynamique, ce panorama propose une segmentation multi-échelle. Tout d’abord, les familles de brevets sont catégorisées selon la revendication principale et les applications décrites. Une seconde segmentation technologique s’attarde sur les différents procédés de synthèse, la nature des métaux et des ligands utilisés et la référence à une catégorie de MOF spécifique. Ces segmentations permettent d’identifier le positionnement des acteurs et d’affiner la veille concurrentielle dans ce domaine.

Ces deux segmentations ont été réalisées à différents niveaux. Tout d’abord, une analyse globale du corpus d’étude (1277 familles de brevets) est proposée. Dans un second temps, l’analyse a été réalisée pour des acteurs spécifiques choisis en fonction du volume de leur portefeuille, de leur leadership national et/ou de leur position concurrentielle. Ces acteurs spécifiques sont BASF (DE), le CAS (Chinese Academy of Sciences), le KRICT (Korea Research Institute of Chemical Technology), le Gouvernement américain (comprenant majoritairement le  département de l’Énergie des États-Unis), l’Université de Californie, Honeywell (US), l’Université du Michigan et le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique).

Cette étude inclut également une analyse des taux de délivrance aux Etats-Unis, en Europe et au Japon, une représentation des co-dépôts entre déposants et des équipes de recherche ainsi qu’une analyse des dépôts prioritaires et des extensions afin d’appréhender au mieux les différentes stratégies de protection déployées.
Dans ce domaine technologique prometteur où plus de 1200 brevets et demandes de brevets ont été déposés depuis 1990, cet « IP Overview – Metal-Organic Frameworks – 2015 » vous permettra de :


– Positionner votre R&D et votre portefeuille brevet
– Réaliser votre veille concurrentielle
– Identifier les inventeurs clés et les acteurs majeurs dans la thématique MOFs et appréhender leur positionnement
– Comprendre les réseaux de collaborations et leurs dynamiques
– Appréhender les stratégies de propriété industrielle déployées


N.B.: Un accès de trois mois à la base de données brevets est également inclus.